HippoVinoPedia

Source d'information sur le vin

Inscrivez-vous pour recevoir HippoVino Hebdo chaque mercredi, c'est gratuit !

Twitter

Facebook

Vins de réserve (Champagne) : En Champagne le terme « vins de réserve » sert à désigner les vins clairs qui sont mis de côté (en réserve) pour être assemblés avec d’autres afin de produire les champagnes non millésimés. Ce type d’assemblage de vins de plusieurs millésimes différents, dont l’élevage est souvent effectué selon plusieurs méthodes différentes (en cuves, en fûts ou en bouteilles), permet de réaliser des cuvées d’un style plus constant, quelle que soit la météo de l’année de la dernière récolte. Ceci permet aussi de produire un volume plus élevé alors que des aléas climatiques endommagent la récolte d’une année, comme le cas du gel de 2016.

Ceci est donc différent des cuvées «réserve » des autres types de vin.


Millésime

Millésime : Le millésime d’un vin est l’année de récolte des raisins utilisés pour le faire. Pour les vins d’appellation, il est obligatoire de l’inscrire sur la bouteille. C’est très logique car la météorologie de l’année influence fortement la qualité et les caractéristiques du vin produit. Ceci implique bien sûr que tous les raisins utilisés dans cette bouteille viennent de cette même année.

L’exception la plus notable est le cas du Champagne, où on produit beaucoup de champagnes non millésimés qui sont des cuvées d’assemblage de vins provenant de plusieurs années différentes. Pour certains portos ou autres vins fortifiés, on n’indique pas le millésime mais plutôt la durée de vieillissement, par exemple « 10 ans d’âge,» comme pour le Cognac ou le whisky.


En Champagne on appelle vin clair le vin qui a complété la première étape du processus de vinification, la fermentation alcoolique. C’est alors un vin tranquille (sans bulles) et on le qualifie de clair car son taux d’alcool est typiquement de 9.5% à 11%, donc inférieur à celui des vins tranquilles habituels. En effet, l’étape de prise de mousse (qui crée les bulles) est une deuxième fermentation et va donc augmenter le taux d’alcool pour atteindre finalement 12% à 12.5%.


Formats des bouteilles de vin de Bourgogne :
Demi-bouteille (375 ml)
Format standard (750 ml)
Magnum (1.5 l) équivalent à 2 bouteilles standard
Jéroboam (3 l) équivalent à 4 bouteilles standard
Réhoboam (4.5 l) équivalent à 6 bouteilles standard
Mathusalem (6 l) équivalent à 8 bouteilles standard
Salmanazar (9 l) équivalent à 12 bouteilles standard
Balthazar (12 l) équivalent à 16 bouteilles standard
Nabuchodonosor (15 l) équivalent à 20 bouteilles standard
Salomon (18 l) équivalent à 24 bouteilles standard
Certains noms sont différents selon les régions : formats des bouteilles de vin de Bordeaux, formats des bouteilles de Champagne


Formats des bouteilles de Champagne :
Demi-bouteille (375 ml)
Format standard (750 ml)
Magnum (1.5 l) équivalent à 2 bouteilles standard
Jéroboam (3 l) équivalent à 4 bouteilles standard
Réhoboam (4.5 l) équivalent à 6 bouteilles standard
Mathusalem (6 l) équivalent à 8 bouteilles standard
Salmanazar (9 l) équivalent à 12 bouteilles standard
Balthazar (12 l) équivalent à 16 bouteilles standard
Nabuchodonosor (15 l) équivalent à 20 bouteilles standard
Melchior (18 l) équivalent à 24 bouteilles standard
Certains noms sont différents selon les régions : formats des bouteilles de vin de Bordeaux, formats des bouteilles de vin de Bourgogne.


Formats des bouteilles de vin de Bordeaux
Demi-bouteille (375 ml)
Format standard (750 ml)
Magnum (1.5 l) équivalent à 2 bouteilles standard
Double magnum (3 l) équivalent à 4 bouteilles standard
Jéroboam (4.5 l) équivalent à 6 bouteilles standard
Impériale (6 l) équivalent à 8 bouteilles standard
Salmanazar (9 l) équivalent à 12 bouteilles standard
Balthazar (12 l) équivalent à 16 bouteilles standard
Nabuchodonosor (15 l) équivalent à 20 bouteilles standard
Melchior (18 l) équivalent à 24 bouteilles standard
Certains noms sont différents selon les régions : formats des bouteilles de Champagne, formats des bouteilles de vin de Bourgogne.