HippoVino Hebdo

Difficile d’être vigneron au Québec !
13 janvier 2016

Difficile d’être vigneron au Québec  |  Vin de la semaine  |  À découvrir  |  Les mots du vin  |  Nouvelles vineuses  |  Twitteur vin  |  Sur le blogue  |  Numéros précédents

Difficile d’être vigneron au Québec !

HippoVino

Oui, bien sûr, il y a le climat difficile pour la vigne, il y a une réglementation complexe et tâtillonne, sans oublier les défis de devoir vendre ses produits à un monopole d’État. Bref, les vignerons du Québec ont beaucoup de mérite à réussir à vous vendre du vin dans un tel contexte.

Les ventes à la SAQ ont été particulièrement pénibles à propulser, mais l’initiative Origine Québec, dont nous avions parlé dans notre billet «Vins du Québec, un avenir prometteur – suite et fin », a été un franc succès. Le problème est que le volet financier impliquait une subvention aux vignobles pour leur permettre de vendre leurs bouteilles à moindre prix à la SAQ, afin de maintenir les profits de celle-ci. Ceci n’a d’ailleurs rien d’anormal, puisque la plupart des pays producteurs subventionnent leurs vignobles.

Le premier problème est que cette subvention, gérée par le MAPAQ (Ministère de l’Agriculture) a d’abord été retardée de façon indue, puis a maintenant été amputée rétroactivement, obligeant les vignerons à encaisser une perte sèche, qui dépasse 100 000 $ pour certains !

Espérons que ces aléas ne détruiront pas une industrie qui commençait tout juste à décoller. Pour encourager nos amis vignerons, n’hésitez pas à aller acheter quelques bouteilles au vignoble. Utilisez notre page de la Fête des vendanges comme information de départ, mais renseignez-vous sur les heures d’ouverture sur le site Web de chaque vigneron, elles sont souvent réduites en hiver.

À la bonne vôtre !

Vin de la semaine

Rosso del Camul

Rosso del Camul : un vin italien très original puisqu’il représente un assemblage peu fréquent de cabernet-sauvignon et de pinot noir, moité-moitié. Cela donne un rouge riche et corsé, avec un très beau fruit et une structure solide qui accompagne très bien les viandes un peu relevées. Un de mes coups de cœur de 2015 !

Partager !

Le vin de la semaine et notre sélection du moment

Twitter Facebook

À découvrir

Adega de Pegões : un bon petit blanc portugais à prix d’ami qui passe bien à l’apéro et peut continuer à table, avec des salades ou des plats contenant des fruits, comme bien des vins de chardonnay qui ont de la rondeur. Les cépages autochtones complètent le chardo et confèrent une belle originalité à cette cuvée. Essayez-le !

Château du Grand Caumont Cuvée Impatience : ce rouge des Corbières a une étiquette peu invitante, mais ne vous y trompez pas, il y a du bon jus dans cette bouteille ! Un vin souple avec de l’élégance mais surtout une bonne dose de fruits rouges et noirs et ce côté épicé, parfumé qui fait penser au Sud de la France. Au prix de la SAQ Dépôt, c’est encore une meilleure aubaine !

Les mots du vin

Réserve : un vin « réserve » est une cuvée qui a en général été élevée plus longtemps que les autres, mais en France le terme n’est pas réglementé et peut donc être utilisé avec beaucoup de liberté. En revanche, le mot Reserva a une signification précise en Espagne.

Nouvelles vineuses

• Dom Pérignon : la saga des six derniers millésimes. Du jamais vu. Dom Pérignon vient de millésimer successivement 6 années de 2002 à 2006, alors qu’il y avait seulement eu 36 millésmines de 1921 à 2000.

• Jefford on Monday: The organic audit. Un portrait du vin bio vu par le célèbre chroniqueur Andrew Jefford du magazine Decanter (en anglais bien sûr).

• Climat : les vignerons redoutent les conséquences d’un hiver trop doux. La France connaît un début d’hiver exceptionnellement clément et certaines vignes ne sont pas en mode « dormance », ce qui peut causer toutes sortes de problèmes pour le futur millésime 2016.

• Provenances des vins sur le marché québécois. Le chroniqueur du site Vinquebec, Mar André Gagnon, a compilé des statistiques intéressantes sur les parts de marché des 12 principaux pays ayant vendu leurs vins à la SAQ et leur évolution depuis 10 ans. Oui, la France est toujours en tête.

• Trophées du Vin 2016. Meilleur Blogueur : Vincent Pousson. La Revue du vin de France a accordé son trophée de blogueur de l’année à l’auteur d’Idées liquides et solides. Un blogue à lire sans modération.

Twitteur vin

@fabricebgd : Fabrice Beaugrand est dégustateur et animateur de club de dégustation, mais son fil Twitter est surtout un bon condensé d’informations diverses sur les vins. Et il y a souvent des photos…

Sur le blogue

Teorema Calatayud Garnacha – Importation Privée de la semaine

Trois vins rouges à moins de 10$ pour commencer 2016 en mode économies !

Rétrospective : articles les plus populaires au dernier trimestre 2015

Bonne et heureuse année 2016 !

Des bulles pour le réveillon, Champagne !

Numéros précédents

Vous pouvez consulter les numéros précédents d’HippoVino Hebdo sur le site en cliquant sur ce lien.

À la bonne vôtre !

 

HippoVino.com


L'équipe HippoVino.com
Découvrir  |  Déguster  |   Partager
www.hippovino.com


Partager cette édition HippoVino Hebdo !

Partager maintenant !